Le Compost un produit sain

Le Compost est un amendement organique concentré en éléments fertilisants. Il s’obtient en favorisant, par l’aération, l’évolution naturelle de matières organiques telles que le fumier, le lisier, les déchets verts, … En devenant compost, le produit initial perd environ la moitié de son volume. Les agriculteurs vendéens ont choisi de mélanger déchets verts et effluents d’élevage.

Depuis 1995, un suivi régulier est mis en place. Les objectifs de ce suivi ont évolué en fonction des besoins et des attentes des agriculteurs : confirmer la faisabilité de ce type de compost à la ferme, apprécier la composition et la valeur agronomique du compost, en assurer la traçabilité...

CONDITIONS OPTIMALES DE RÉUSSITE

Absence d'impuretés
.. Les différentes étapes de tri sont incontournables

Qualité du broyage
.. Il doit être adapté au type de "traitement" (défibrage suffisant...)

Dosage des produits de départ
.. En volume, de 2/3 à 50% de déchets verts selon le type de déjections mélangées (lisier, raclage, litière accumulée...)

Période de réalisation
.. Elle a peu d'influence, grâce au déchet vert qui est un produit idéal par sa composition et sa structure.

Chaque retournement provoque une montée en température rapide et longue, même après une forte baisse (épisode pluvieux...)
La température se maintient entre 55 et 65 C° pendant la majeure partie de la phase de compostage: le compost est donc un produit assaini. Il peut être épandu sur prairies sans risque sanitaire.


Témoignage de Mlle Florence BABIN – technicienne environnement à la Chambre d’Agriculture de la Vendée

"Il est plus simple de réaliser un compost en ajoutant des déchets verts au lisier ou au fumier qu'à partir des seuls effluents d'élevage. Car plus aéré et plus structuré, le mélange monte rapidement en température. Assaini de par cette montée en température, le compost peut être épandu sur prairie. D'un point de vue environnemental, cela est très important : les déjections animales ne sont pas uniquement épandues (concentrées) sur les seules parcelles à maïs. La présence du déchet vert permet de surcroît d'obtenir un mélange plus riche en potassium et en calcium."